vendredi 7 décembre 2012

LITTERATURE. JOHN COWPER POWYS.

Il est des auteurs qui reviennent se rappeler à notre mémoire régulièrement. John Cowper Powys est de ceux-là. De temps à autre, nous ressentons le besoin de relire l'un ou l'autre de ses ouvrages que nous avons l'impression de découvrir sous un autre jour et qui a souvent pour effet de nous donner envie de replonger dans sa philosophie si particulière, une philosophie sans dogmes, en dehors de tout système, une philosophie qu'il a amplement développée dans l'essai intitulé Apologie des sens (1930). Cet essai n'a d'ailleurs pas été réédité depuis 1977, année où il est sorti en Livre de Poche. Nous ne pouvons que le regretter et espérer qu' une nouvelle édition verra bientôt le jour.
John Cowper Powys (1872-1963) , figure étonnante tant par sa vie que par son oeuvre de démiurge, a  souvent été comparé à Rousseau, à Proust, à Joyce ou à Dostoïevski par les critiques peinant à cerner un univers d'une rare originalité. Poète, romancier, essayiste, conférencier, critique littéraire et philosophe, l'auteur a creusé son propre sillon sans jamais perdre le cap. Jean Wahl, qui signa la très belle préface de Les sables de la mer, est certainement la personne qui a su le mieux définir l'art de Powys:
Pour celui qui a passé par ce livre, bien des lois sont devenues non existantes, bien des commandements frivoles; car il s'agit d'une communion avec les sanglots primaires, avec le sel des larmes, avec la porosité de la joie, avec le défi suprême à la langue acérée et avec l'ultime confiance qui vient à nous dans le privilège des instants et des instincts. A travers ces grandes phrases qui montent et qui descendent, ce qu'obtient Powys, c'est à la fois de nous envelopper dans ce climat si humain qu'il devient ultra-humain, et de nous transpercer de l'éclat de ces révélations fulgurantes.
Si ce paragraphe est particulièrement adapté à ce roman, il l'est aussi pour l'ensemble de l'oeuvre de cet écrivain hors- normes qu'il est urgent de découvrir ou de redécouvrir, lui qui disait déjà en 1930 dans Apologie des sens:
Mais la race humaine, en ces temps modernes voués au culte du commerce, s'est laissée prendre dans l'engrenage d'une inexorable machine qui transforme des êtres vivants et sensibles en autant d'automates livides, désarticulés comme des marionnettes.

Bibliographie non exhaustive:
# Psychanalyse et moralité.(Essai).
# Autobiographie.
# Givre et sang.(Roman).
# Camp retranché.(Roman).
# La fosse au chien.(Roman).
# Les enchantements de Glastonbury.(Roman).
# Apologie des sens.(Essai).
# Les sables de la mer. (Roman).

Un très beau site est spécialement consacré à John Cowper Powys et à ses frères Theodore et Llewlyn. Nous vous le conseillons vivement. Surtout n'oubliez pas d'alller voir le livre virtuel Les sables de la mer illustré de très belles photos des lieux que décrit l'auteur.

www.powys-lannion.net

Un autre lien des plus intéressants pour ceux qui veulent en savoir plus :

 http://ia802703.us.archive.org/34/items/Granit1-2-JohnCowperPowys/Granit1-2-JohnCowperPowys.pdf
 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire